1

U koos er voor om geen toegang te geven.

Geef alsnog uw toestemming

of keer terug naar de pagina

.

Er liep iets mis tijdens het aanmelden.

Probeer het opnieuw
of keer terug naar de pagina.

Log in

Un ami imaginaire (Dorémi 2)

 

Un ami imaginaire

Les enfants de maternelle ont une imagination très riche. Le jeu de rôle est une manière unique de prolonger les évènements du quotidien et les nouvelles impressions. Le jeu évolue de l’imitation des adultes vers la création de situations complexes. Tout ce qui est nouveau suscite des craintes. Un enfant peut avoir peur des ciseaux du coiffeur, il peut penser qu’il va être aspiré par la bonde d’évacuation de la douche ou bien il peut voir des monstres sous son lit. Un ami imaginaire constitue un soutien puissant pour l’aider à surmonter ses peurs. Lorsque votre enfant est en mesure de comprendre comment les choses fonctionnent et le rapport cause-conséquence, l’ami imaginaire disparait de lui-même.

L’ami imaginaire constitue aussi une manière sécurisée d’expérimenter le comportement en société. Il réagit toujours comme l’enfant veut.
Un tel ami apporte aussi l’assurance. Il est toujours présent et peut accompagner votre enfant quand il a peur, qu’il doute ou qu’il est triste. Par exemple : lors d’une première journée tendue à l’école, lorsqu’il doit déloger ou lors d’une séparation

L’ami imaginaire chasse-t-il les vrais amis ?

L’ami imaginaire ne constitue pas un obstacle aux amitiés réelles. La cohabitation est possible et l’ami imaginaire peut tout à fait passer à l’arrière-plan lorsqu’un ami réel vient jouer, par exemple. Lorsque les enfants jouent ensemble plutôt que l’un à côté de l’autre, les amis réels remplacent l’ami imaginaire. Votre enfant s’est exercé depuis un moment aux différentes formes de jeu social et il apprend maintenant que les amis réels ne réagissent pas toujours selon ses attentes, et que ce n’est pas grave.

À quoi ressemble cet ami ?

Cela varie d’un enfant à l’autre. Parfois, l’ami imaginaire est un doudou, un animal domestique ou un jouet. Souvent, votre enfant est le seul à pouvoir voir l’ami, celui-ci demeurant invisible aux yeux des autres. Un enfant sera très fidèle à son ami imaginaire tandis qu’un autre s’inventera un ami sur mesure en fonction des besoins du moment.

Comment dois-je réagir en tant que parent ?

N’essayez pas de rompre le jeu de rôle. Acceptez l’ami imaginaire de votre enfant et ne tentez pas de le convaincre qu’il n’existe pas. Laissez donc la chaise libre à table et ne vous moquez pas des histoires inventées par votre enfant. Vous allez peut-être apprendre à comprendre, à travers les yeux du compagnon invisible, pourquoi votre enfant éprouve de la peur ou pourquoi il se sent peu sûr de lui, et votre enfant dormira paisiblement après que vous ayez chassé ensemble les monstres sous le lit. Parfois, les enfants essaient de reporter la culpabilité sur leur ami : le désordre dans la chambre a été causé par l’ami imaginaire. Convenez gentiment mais fermement que votre enfant et son ami vont également ranger les jouets ensemble.

Tout comme votre enfant développe certains jeux à un certain âge, l’ami imaginaire finira par disparaitre de lui-même après un certain temps.