2

“Francisation” des mots d’origine étrangère

La règle

Les mots empruntés à des langues étrangères doivent maintenant être accentués et accordés en nombre selon les règles du français.


Exemples

Accentuation

Avant   Maintenant
Un impresario 

Un imprésario 

Un revolver Un révolver

 Formation du pluriel

Avant  Maintenant
Un barman, des barmen   Un barman, des barmans
Un gentleman, des gentlemen Un gentleman, des gentlemans
Un minimum, des minima  Un minimum, des minimums

 

L'intérêt

1. Lorsque ces mots sont utilisés et intégrés au sein de notre langue, il est logique de les orthographier et de les accorder selon les règles du français !
Le français est rempli d'emprunts à d'autres langues. Si nous respections les règles d'accentuation et de formation du pluriel de ces langues, nous devrions, par exemple, dire des "pizze" et non des "pizzas" ou encore écrire "opéra" sans accent, étant donné que ces termes sont isssus de l'italien.

2. Le pluriel "francisé" est déjà pratiqué par la plupart des francophones, cette règle permet donc de clarifier et d'unifier cette pratique.

3. L'accentuation permet d'éviter les prononciations hésitantes.